cd

Introduction à l'écriture japonaise pour les étudiants

de 1ère année L1 LLCE / LEA

Vous  aurez accès au  cours d’« Introduction à  l’écriture japonaise », version logiciel (anciennement CD-­‐rom) disponible sur la plateforme IRIS (Unité d’enseignement  (UE)  JA0002X  ou  JA9101X),  dès  que  votre  inscription pédagogique sera enregistrée.

Vous  devrez  mettre  à  profit  les  semaines  qui  précèdent  le  début  des cours pour commencer à apprendre, à votre rythme, l’écriture japonaise.

Les enseignants attendent plus particulièrement de vous : 
–   que   vous   lisiez   attentivement  les   pages   d’introduction  et   de consignes ainsi que le texte présentant l’histoire et l’état actuel du système d’écriture de la langue japonaise,
–  que  vous  appreniez  les  hiragana  et  les  katakana  (sons  simples  et sons  complexes,  lecture  et  écriture)  à  l’aide  des  pages  de  présentation  et des exercices interactifs qui les suivent.
Les   hiragana   et   katakana   seront   considérés   comme   parfaitement connus par vous tous au moment de la rentrée (lecture et écriture).

Les  enseignants  se  réservent  la  possibilité  de  tester  vos  acquis  et  la note sera prise en compte dans le calcul de la moyenne de l’UE…

****

L’enseignement du japonais à l’université de Toulouse-le Mirail débute, tant dans la filière LCE que LEA, « à partir de zéro » et ne nécessite pas une connaissance préalable de la langue japonaise.

L’expérience des années passées a cependant montré, d’une part, que certains étudiants pouvaient avoir des rudiments de japonais avant de s’inscrire, ce qui, du fait du rythme rapide de la progression, pouvait désavantager les vrais débutants, et surtout, d’autre part, que la possibilité de s’inscrire tardivement, une fois même les cours commencés depuis plusieurs semaines, créait un handicap en général insurmontable pour les étudiants qui n’avaient pu assister aux premières semaines de cours.

Pour tenter de résoudre les différents problèmes créés par cette situation, un cédérom d’initiation à l’écriture japonaise a été mis au point. Les premières semaines de cours étaient en effet jusqu’ici presque exclusivement centrées sur l’apprentissage des hiragana et des katakana, deux syllabaires qui permettent de noter la langue japonaise et dont la maîtrise constitue la « porte d’entrée » de l’étude du japonais écrit. Cet apprentissage, qui ne présente aucune difficulté particulière puisqu’il s’agit essentiellement de mémoriser une cinquantaine de signes pour chaque syllabaire, occupait les deux ou trois premières semaines de cours, ce qui était trop long pour certains, trop court pour d’autres, et venait surtout trop tôt pour ceux qui ne pouvaient assister aux premiers cours : or, sans connaissance des kana aucun enseignement du japonais ne peut réellement débuter. Nous avons donc conçu ce didacticiel qui présente le système d’écriture de la langue japonaise tout en servant de support pédagogique à l’apprentissage individualisé des kana : hiragana et katakana, de façon à aider tous les apprenants débutants à franchir le plus rapidement et le plus efficacement possible cette étape, et cela avant même le début des cours.

Ce cédérom est distribué gratuitement au moment de l’inscription à tous les étudiants s’inscrivant pour la première fois en première année de DEUG de Japonais ou de DEUG LEA Anglais-Japonais contre un chèque de caution. Les cédéroms restent en effet la propriété de la section de japonais et devront être ramenés au secrétariat de japonais au cours du deuxième semestre (date limite : début du second semestre), faute de quoi les chèques de caution seront encaissés.
Les étudiants, munis de leur cédérom, devront mettre à profit les semaines qui précèdent le début des cours pour s’initier, à leur rythme, à l’écriture du japonais.
Ils trouveront dans ce cédérom le support à trois types d’activités : lecture de quatre textes présentant la langue et le système d’écriture du japonais, apprentissage des hiragana puis des katakana, exercices de renforcement de l’acquisition des kana.

Les enseignants attendent plus particulièrement des étudiants, dans les semaines précédant la rentrée :
– qu’ils lisent attentivement les pages d’introduction et de consignes ainsi que le texte présentant l’histoire et l’état actuel du système d’écriture de la langue japonaise,
– qu’ils apprennent parfaitement les hiragana (sons simples et sons complexes, lecture et écriture) à l’aide des pages de présentation et des exercices interactifs qui les suivent, et qu’ils commencent de même à mémoriser les katakana.

Les hiragana seront considérés comme parfaitement connus par tous au moment de la rentrée (lecture et écriture) : seule la première semaine de cours sera utilisée pour leur révision, et, dès la deuxième semaine, les supports des cours seront entièrement écrits en kana.
Ce cédérom qui permet un apprentissage individuel a pour vocation d’être utilisé par les étudiants à leur domicile, sur des ordinateurs PC ou Mac. Toutefois, ceux qui n’auraient pas la possibilité d’utiliser chez eux d’outil informatique pourront utiliser les ordinateurs mis à leur disposition par l’université (se renseigner auprès du PRIM).

Retour haut de page