Daruma, revue internationale d’études japonaises

 

ENVOI DE MANUSCRITS

Les manuscrits* sont à adresser à :

DARUMA – Revue internationale d’études japonaises
Section de japonais
Université de Toulouse-Le Mirail
5, allées Antonio-Machado
31058 Toulouse cedex 9
FRANCE

* Les manuscrits non publiés ne seront pas retournés.

Il est demandé aux contributeurs de se rapprocher le plus possible des normes de la revue indiquées ci-dessous.

 

***

Notes à l’attention des contributeurs

1. L’auteur doit faire parvenir à la rédaction de Daruma une version papier de son article, ainsi que son enregistrement sur disquette informatique :

– saisie sur Macintosh Apple, logiciel Nisus (version française ou anglaise .5 ou ultérieures).
– à défaut : sur Macintosh Apple avec Word 2001 (ou ultérieurs).
– nous n’ acceptons les textes saisis sur PC que s’ils l’ont été avec le logiciel word 2001 (enregistré au format RTF).
– nous ne pouvons pas accepter de texte saisi sur un wapuro.

2. Titre et résumés :

2.1. Tout article doit être impérativement accompagné de résumés de moins de dix lignes en français, japonais et anglais.

2.2. Le titre de l’article doit être également traduit en anglais et en japonais, et parvenir à la rédaction 6 mois avant la remise de la version définitive de l’article (de façon à pouvoir être annoncé dans le numéro précédent).

2.3. Si possible, les auteurs occidentaux indiqueront également — et toujours 6 mois avant la parution — la transcription de leur nom en katakana, les auteurs japonais (ou chinois, coréens, etc.) indiquant la transcription de leur nom en caractères latins.

3. L’auteur n’omettra pas de préciser l’université ou le centre de recherche auquel il appartient ou est rattaché, ainsi que toute information identificatoire qu’il souhaiterait voir apparaître lors de la publication.

4. Règles de présentation :

* mots-clefs, termes et noms propres japonais :

4.1. Sauf suggestion contraire de la rédaction de Daruma, tous les termes (ou au moins les mots-clefs) et les noms propres japonais cités dans le corps de l’article ou les notes sont donnés dans l’ordre suivant : traduction, puis, entre virgules, transcription en rômaji (italiques) suivie, après un blanc et sans ponctuation, des kanji ou/et kana.

               * Le cas échéant, suivant le contexte, on adoptera l’ordre : rômaji suivis, après un blanc et sans ponctuation, des kanji ou/et kana, puis traduction après une virgule.

               * Le cas échéant, on ajoutera en dernière position une traduction plus littérale entre parenthèses.

4.2. Les transcriptions des mots japonais se font dans le système Hepburn  modifié.

4.3. Tous les termes empruntés à des langues étrangères apparaissent en italique éventuellement accompagnés de leur traduction en français.

4.4. Les noms de personnes cités dans le corps de l’article ou les notes sont toujours accompagnés lors de leur première occurrence des dates de naissance et éventuellement de décès. Les noms de personnes japonais sont donnés, également lors de leur première occurrence, en rômaji (italiques), puis en kanji ou/et kana (le nom précède le prénom).             

* œuvres :

4.5. Dans le corps des articles, les titres d’œuvre sont donnés en rômaji et en italiques. On fera figurer ensuite, après un blanc et sans ponctuation, les kanji ou/et kana, puis la traduction française entre parenthèses.       

4.6. Toutes les œuvres citées sont impérativement accompagnées d’un renvoi en note de bas de page dans lequel apparaît :

                – dans le cas d’un ouvrage : le lieu d’édition, la maison d’édition et l’année d’édition, (ainsi éventuellement que le nom du traducteur, le nombre de volumes, ou le tome, etc.).

              – dans le cas d’une revue : l’indication du volume, du numéro, de l’année (éventuellement du mois), et des pages que couvre l’article (ex : p. 35-63).

* citations :

4.7. Pour les citations importantes, la traduction entre guillemets est suivie après une virgule de la transcription en rômaji ; on fera figurer ensuite, après un blanc et sans ponctuation, l’original en japonais ou chinois.

4.8. Pour les longues citations la traduction entre guillemets peut être suivie, après une virgule, de l’original en japonais ou chinois, puis de la transcription en rômaji.

4.9. Les coupures à l’intérieur d’une citation sont marquées, à l’exclusion de toute autre signe, par :  [...]  . Ne pas utiliser (...) et encore moins les seuls trois points ... Toute modification à l’intérieur d’une citation doit être marquée de la façon suivante : pass[ait].

4.10. Toutes les citations sont accompagnées d’un renvoi en notes dans lequel sont indiqués la source (voir 4.5 et 4.6), sans oublier de préciser la page de l’ouvrage ou de la revue où elle apparaît, et le nom du traducteur si celui-ci n’est pas l’auteur de l’article. Dans le cas d’une source identique à celle de la note précédente, le rappel se fait de la façon suivante : Ibid., p. xxx.

4.11. Lorsque le texte comporte de très nombreuses citations (de haiku, tanka, etc.), on peut envisager de reporter les textes originaux avec leur transcription en rômaji à la fin de l’article dans une liste numérotée renvoyant clairement aux pages où les textes sont cités.

* Frappe et caractères :

4.12. Le texte est saisi dans la police Times taille 11 pour le français ou toute autre langue alphabétique et dans la police Honminchô taille 9 pour le japonais (interligne de 12,4).

4.13. Les notes et résumés sont saisis dans la police Times taille 9 pour le français ou toute autre langue alphabétique et dans la Honminchô taille 7 pour le japonais (interligne de 9).

4.14. Les extraits de texte cités dans le texte sont saisis dans la police Times taille 10 pour le français ou toute autre langue alphabétique et dans la police Honminchô taille 8 pour le japonais (interligne de 11,4).

4.15. – utiliser les guillemets : «         » pour les citations et les guillemets “        ” pour les citations à l’intérieur des citations ;

– utiliser l’apostrophe      à l’exclusion de toute autre ;

utiliser : etc. et non etc... ; œ ou Œ et non oe ou OE ;

utiliser la césure automatique mais ne pas couper les mots manuellement en  insérant des tirets ;

pour les parenthèses à l’intérieur de parenthèses, utiliser (  [     ]  ) ;

les siècles sont indiqués en chiffres romains en petites majuscules suivis de e (en exposant) ; exemple :  XVIe siècle ;

en ce qui concerne les tirets, respecter les règles suivantes :

       tiret entre deux mots : -             Jean-Michel

       tiret de dialogue : —                  — Où vas-tu ?

       tiret de mise en valeur : –          L’autre chien – le vieux – dormait.

les appels de notes sont indiqués par des chiffres arabes simples en exposant à l’intérieur du texte (les appels sont renumérotés à partir de 1 à chaque page) et par les chiffres arabes correspondant standard suivis d’un point dans les notes.

* Bibliographie (consulter un exemplaire de Daruma) :

4.16. Dans le cas d’un ouvrage en langue occidentale :

NOM Prénom, Titre, lieu d’édition, maison d’édition, année d’édition, (ainsi éventuellement que le nom du traducteur, le nombre de volumes, ou le tome, etc.).

Dans le cas d’un ouvrage en japonais (ou chinois) :

NOM Prénom en rômaji + nom et prénom en kanji, Titre en rômaji + titre en kanji (traduction du titre en français), lieu d’édition, maison d’édition, année d’édition, (ainsi éventuellement le nombre de volumes, ou le tome, etc.).

Dans le cas d’une revue en langue occidentale :

NOM Prénom, « Titre de l’article », Titre de la revue, vol. XX, n° xx, année (éventuellement mois), p. xy-xz.

Dans le cas d’une revue en japonais (ou chinois) :

NOM Prénom en rômaji + nom et prénom en kanji, « Titre de l’article en rômaji + titre de l’article en kanji (traduction du titre de l’article en français ) », Titre de la revue en rômaji + titre en kanji, vol. XX, n° xx, année (éventuellement mois), p. xy-xz.

* résumés (Consulter un exemplaire de Daruma)

4.17. La présentation est la suivante : 

         titre de l’article en français

         nom de l’auteur (en rômaji pour les auteurs japonais)

         résumé en français

titre de l’article en anglais

nom de l’auteur (en rômaji pour les auteurs japonais)

résumé en anglais

         titre de l’article en japonais

         nom de l’auteur (en katakana pour les auteurs occidenatux)

         résumé en japonais